Bienvenue
Matchs
Actualités
Vidéos
Classement
Matchs
Derniers Matchs
Prochains Matchs
Actualités
Analyses & commentaires
22 Sept.
22:42
ASSE : un comité d’accueil pour les Verts à leur retour dans le Forez

Remontés par les mauvais résultats de l’ASSE, des supporters ont attendu les joueurs à l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon.

Déjà abattus par les mauvais résultats depuis un mois et demi, assommés par la gifle reçue à Angers (1-4) ce dimanche, dans le flou à cause de l’avenir incertain de leur entraîneur, Ghislain Printant, les Verts ont en plus dû affronter leurs supporters ce soir à leur retour dans le Forez.

Un comité d’accueil est en effet venu réclamer des explications aux joueurs. C’est l’emblématique capitaine Loïc Perrin qui est allé discuter avec eux. Les choses n’ont pas dégénérer mais le message est on ne peut plus clair : il va falloir du changement, et vite, dans cette ASSE qui surfe sur une horrible série de six matches victoires (deux nuls, quatre défaites).

Selon Yahoo, une réunion devrait avoir lieu entre les dirigeants stéphanois pour déterminer l’avenir de Printant. Jocelyn Gourvennec, Claude Puel et Antoine Kombouaré sont annoncés comme de possibles successeurs.

R.N.

22 Sept.
22:42
OM : Nabil Djellit continue ses provocations à l’encontre des Phocéens

Après sa remarque sur le palmarès récent de l’OM, le journaliste de France Football s’est cette fois moqué de Dario Benedetto.

On ne sait pas ce que l’Olympique de Marseille a fait à Nabil Djellit cette semaine mais le journaliste est visiblement remonté contre le club provençal. Ou juste taquin à son égard. Mais à un tel point que ça devient lourd. Mardi, après avoir appris que la Coupe de la Ligue allait être arrêtée, il a écrit sur Twitter que c’était dommage car c’était la seule chance pour l’OM de remporter des titres.

Ce dimanche, au lendemain du nul des hommes d’André Villas-Boas contre Montpellier (1-1), il s’est permis deux nouveaux commentaires désobligeants sur le réseau social : « Hilton a mis dans sa poche Benedetto… On va se calmer sur l’enflammade. Ce n’est ni Agüero, ni Batistuta. Un bon attaquant, pas un crack ! »  et « Si AVB décroche le podium avec Amavi comme latéral, c’est plus fort que le passage de Bielsa à l’OM ».

On ne voit pas très bien où veut en venir Nabil Djellit, si ce n’est à concurrencer les grands provocateurs comme Daniel Riolo ou Pierre Ménès en termes d’insultes sur Twitter…

R.N.

22 Sept.
22:42
Résultat Liga : FC Séville 0-1 Real Madrid (terminé)

Grâce à un but de Karim Benzema juste après l’heure de jeu, le Real Madrid s’est imposé à Séville (1-0) et a pris la tête de la Liga.

On peut donc être en crise et leader de son championnat ! Un leader certes au rabais puisque depuis l’instauration de la victoire à trois points en Espagne en 1996, il n’est arrivé qu’une seule fois que le premier du championnat ne compte qu’onze points après cinq journées (c’était déjà le Real, en 2000-01).

Mais un leader quand même, et à l’heure où il est décrié par une partie des socios et surtout par des proches de Florentino Pérez, Zinédine Zidane trouvera dans ce classement comme dans la victoire à Séville (1-0) une occasion de sourire. En cette période où les blessures et les méforme se multiplient, c’est toujours bon à prendre.

Le Real Madrid est donc leader avec 11 points, à égalité avec l’Athletic Bilbao. Ses grands rivaux pour le titre, l’Atlético Madrid et le FC Barcelone, sont respectivement à une et quatre longueurs.

R.N.

22 Sept.
22:42
OL – PSG (0-1) : Neymar porte Paris, les Tops et les Flops du choc

Archi-dominateur dans le jeu, le Paris Saint-Germain s’est logiquement imposé sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais mais aura dû attendre la 87e marquer grâce à Neymar (1-0). Analyse.

Note du match : 10/20

Ce premier choc entre l’OL et le PSG cette saison n’a clairement pas tenu toutes ses promesses. Comme face à Strasbourg, la rencontre a finalement basculé sur un coup d’éclat de Neymar, lequel est parvenu à se dépêtrer du marquage pour tromper Anthony Lopes.

L’analyse côté Lyon :

Ventilé par L’Equipe hier, le plan de jeu de Sylvinho s’est confirmé avec un OL dans une inédite défense à cinq où le trio Denayer – Andersen – Marcelo se retrouvait opposé à Di Maria, Choupo-Moting et Neymar. Le Brésilien a tenté de garer le bus afin de tenir. Tout ne fut pas parfait. Les sorties de balle furent parfois difficiles et on a vu quelques joueurs un peu perdus, attendre les consignes pour relever la tête. Ultra défensif, le plan a permis de tenir 87 minutes…

L’analyse côté Paris :

Au Groupama Stadium, sur un terrain qui ne leur réussissait pas vraiment ces dernières saisons, Paris a, cette fois-ci, largement dominé les débats. Dans la possession du ballon comme sur les occasions, les hommes de Thomas Tuchel ont bousculé un Lyon très défensif. En revanche, au niveau de la finition, les absences de Kylian Mbappé, Edinson Cavani et Mauro Icardi se sont ressenties. Il aura fallu un action de classe de Neymar pour déverrouiller un tableau d’affichage qui semblait promis à un 0-0.

Le Top 3 du match :

  1. Neymar (PSG)

La star du PSG était attendue. Elle a vécu un premier accueil houleux au Groupama Stadium, se faisant canarder à chaque corner. Reste que Neymar fut le seul Parisien en capacité de faire passer quelques frissons aux supporters, que ce soit sur ses accélérations ou ses coups de patte géniaux. Ce n’est finalement qu’une demi-surprise si la lumière est venue de lui après un contrôle dos au but où il parvient à se retourner.

  1. Anthony Lopes (OL)

A chaque fois que sa défense a été dépassée, le Portugais a sauvé les meubles. S’il a failli se faire intercepter sur une passe latérale tardive, Lopes a surtout sauvé trois fois les siens de Choupo-Moting et Neymar (deux fois). En revanche, il n’a rien pu faire sur la frappe croisée de Neymar. Rageant pour Lyon.

  1. Thiago Silva (PSG)

Dans ce match, “O Monstro” se devait d’être vigilant. Moussa Dembélé et Memphis Depay ont tenté de jouer leurs quelques contres. Le capitaine du PSG a été impérial, coupant court à toutes les tentatives rhodaniennes, laissant Keylor Navas au chômage technique.

Le Flop 3 du match :

  1. Houssem Aouar (OL)

On pensait le milieu lyonnais revanchard d’avoir démarré sur le banc face au Zenith et motivé à tout casser. Malheureusement, on a revu le Aouar effacé et trottinant d’Amiens, pas forcément prêt à se sacrifier pour défendre… 

  1. Les pistons lyonnais (Koné – Dubois)

Le 3-5-2 devait théoriquement leur ouvrir la voie pour qu’ils se lâchent offensivement mais, ni Youssouf Koné à gauche, ni Léo Dubois à droite ne sont parvenus à apporter une plus-value offensive. On les a plus souvent vu sur la même ligne que le trio défensif à tenter de fermer le couloir à Juan Bernat et Thomas Meunier…

  1. Abdou Diallo (PSG)

Dans cette équipe parisienne ultra-dominatrice, l’ancien joueur du Borussia Dortmund a été un peu en dessous de ses partenaires. Vite averti en première période suite à une intervention sur Dembélé, Diallo a parfois semblé à la limite en charnière centrale avant de finir à gauche suite à la sortie de Juan Bernat.

Alexandre CORBOZ, au Groupama Stadium.

22 Sept.
21:42
Résultat Liga : FC Séville 0-0 Real Madrid (mi-temps)

Alors qu’ils ont l’occasion de prendre la tête de la Liga en cas de succès, les joueurs du Real Madrid sont tenus en échec par le FC Séville.

La pole position est promis au vainqueur du choc entre le FC Séville et le Real Madrid ce soir. Un leader à la petite semaine si ce sont les « Merengue » car 11 points après 5 journées, c’est le total le plus faible de la Liga au XXIe siècle, et même depuis l’instauration de la victoire à trois points.

Mais à la pause au Pizjuan, tout est verrouillé. D’un côté, il y a un Julen Lopetegui désireux de se venger après son très court passage au Real la saison passée, de l’autre des Madrilènes vexés par la gifle reçue au Parc (0-3) mercredi. Du coup, très peu d’actions franches mais beaucoup d’intensité et de fautes.

R.N.

22 Sept.
21:42
OM – Montpellier (1-1) : Eyraud encore dans le collimateur des ultras

Pour ne pas avoir pris leur défense ni celle de l’OM, les ultras ont encore ciblé leur président, Jacques-Henri Eyraud, après Montpellier (1-1).

Depuis plusieurs mois, le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, est critiqué par les ultras pour sa gestion catastrophique de la masse salariale, qui vaut au club d’être aujourd’hui dans le viseur du fair-play financier, mais aussi pour son soutien sans faille à Rudi Garcia, sans parler de ses sanctions contre les supporters.

La démission de l’homme de confiance de Frank McCourt est demandée avant chaque match. Samedi, après le nul contre Montpellier (1-1), la rengaine a repris de plus belle. Pourquoi ? D’abord parce que la partie du virage Sud dévolue aux ultras était fermée après le craquage de dizaines de fumigènes lors de la réception de Saint-Etienne (1-0) pour les 25 ans du groupe.

Pour ne pas avoir pris la défense de ses supporters devant la commission de discipline, pour ne pas non plus avoir poussé de coup de gueule contre Canal+ après ses deux dérapages (problème technique ayant fait manquer le but de Germain contre Monaco, trois premières minutes manquées contre Montpellier pour diffuser la séance de tirs au but entre le PSG et l’OL féminins !), « JHE » a à nouveau dans le collimateur, même si cette fois c’était sarcastique.

R.N.

22 Sept.
21:42
Résultat Ligue 1 : OL 0-0 PSG (mi-temps)

C’est la pause au Groupama Stadium, où le PSG domine l’OL en termes d’occasions mais les locaux tiennent bons pour le moment.

Entre une formation qui a la tête dans le seau après une série de mauvais résultats et une autre qui vient d’en coller trois au Real Madrid, c’est l’égalité au Groupama Stadium. L’OL parvient à neutraliser le PSG (0-0), même si ce sont les Parisiens qui se sont procurés les meilleures occasions.

Très en forme depuis le début de la saison, notamment mercredi face à son ancien club, Angel Di Maria a été impliqué dans les plus belles opportunités parisiennes avec Neymar. Mais le Brésilien a notamment vu une frappe repoussée par le pied gauche d’Anthony Lopes.

R.N.

22 Sept.
21:42
FC Barcelone : Lionel Messi invité à se bouger par un ancien coéquipier

Actuellement entraîneur au Qatar, la légende du FC Barcelone Xavi conseillerait à Lionel Messi de faire plus d’efforts sur le terrain.

Le FC Barcelone connaît un début de saison très difficile, dont le point culminant a été la défaite à Grenade (0-2) samedi soir. Frenkie De Jong est plein de bonne volonté mais pas assez influent, Antoine Griezmann n’est pas dans le bon tempo et Lionel Messi court après sa forme après la blessure contractée à la Copa América.

Tout cela est à l’origine du marasme actuel. Mais pour l’ancienne gloire du Barça Xavi, il suffirait de presque rien pour relancer la machine « blaugrana ». Celui qui est actuellement entraîneur au Qatar, à Al Sadd, a expliqué au Mundo Deportivo ce qu’il demanderait à son ancien partenaire, Lionel Messi, s’il était à la place d’Ernesto Valverde :

« Leo a tout mais il faut le convaincre que s’il fait des efforts, ce sera mieux pour lui et pour l’équipe. S’ils voient le crack de l’équipe courir autant, vous pensez que De Jong ou Alena feront quoi ? Il faut le convaincre que s’il fait le pressing sur 10 ou 20 mètres devant, il arrêtera certainement de reculer de 70 ou 80 dans le sens contraire. » Y a plus qu’à !

R.N.

22 Sept.
20:42
PSG : al-Khelaïfi reçoit un joli compliment d’un de ses anciens joueurs

Spectateur de PSG – Real Madrid (3-0) mercredi, David Beckham a évoqué sa relation avec le président parisien, Nasser al-Khelaïfi.

Recruté pour six mois en janvier 2013 afin de booster le PSG sur les réseaux sociaux, David Beckham a été invité à suivre le choc contre le Real Madrid au Parc des Princes (3-0) mercredi. Interrogé par le Journal du Dimanche, l’Anglais a fait dans le consensuel, comme d’habitude.

« J’étais très heureux de revenir dans cette ville et ce stade très spécial pour moi puisque j’y ai joué le dernier match de ma carrière (en mai 2013, ndlr). Je n’ai passé que six mois au PSG, mais c’est comme si j’étais resté six ans. »

« Nasser Al-Khelaïfi a toujours plein de gentilles attentions pour moi et ma famille. Par exemple, il a nous a envoyé à Londres le nouveau troisième maillot pour chacun de mes enfants et pour moi. Le PSG ? On n’est qu’en septembre, la route est longue, mais le potentiel est là, bien sûr. »

R.N.

Vidéos des matchs
Ligue 1 Conforama
LaLiga Santander
Serie A
Journée 38
Olympique de Marseille-Montpellier Herault SC (1-0) - Journée 38 - Ligue 1
Stade de Reims-Paris Saint-Germain (3-1) - Journée 38 - Ligue 1
Nimes Olympique-Olympique Lyonnais (2-3) - Journée 38 - Ligue 1
FC Nantes-RC Strasbourg Alsace (0-1) - Journée 38 - Ligue 1
SM Caen-Girondins de Bordeaux (0-1) - Journée 38 - Ligue 1
Angers SCO-AS Saint-Etienne (1-1) - Journée 38 - Ligue 1
Stade Rennais FC-LOSC (3-1) - Journée 38 - Ligue 1
Dijon FCO-Toulouse FC (2-1) - Journée 38 - Ligue 1
Amiens SC-EA Guingamp (2-1) - Journée 38 - Ligue 1
OGC Nice-AS Monaco (2-0) - Journée 38 - Ligue 1
Ligue 1 2018-2019 Résumé Journée 38
Journée 38
Sevilla FC vs Athletic Club (2-0) - Journée 38 - LaLiga
SD Huesca vs CD Leganés (2-1) - Journée 38 - LaLiga
SD Eibar vs FC Barcelona (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Real Valladolid vs Valencia CF (0-2) - Journée 38 - LaLiga
Real Madrid vs Real Betis (0-2) - Journée 38 - LaLiga
RCD Espanyol vs Real Sociedad (2-0) - Journée 38 - LaLiga
RC Celta vs Rayo Vallecano (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Levante UD vs Atlético de Madrid (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Getafe CF vs Villarreal CF (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Deportivo Alavés vs Girona FC (2-1) - Journée 38 - LaLiga
LaLiga 2018-2019 Résumé Journée 38
Journée 38
Sampdoria (2-0) Juventus - Journée 38 - Serie A
Atalanta (3-1) Sassuolo - Journée 38 - Serie A
Frosinone (0-0) Chievo - Journée 38 - Serie A
Fiorentina (0-0) Genoa - Journée 38 - Serie A
Cagliari (1-2) Udinese - Journée 38 - Serie A
Bologna (3-2) Napoli - Journée 38 - Serie A
Torino (3-1) Lazio - Journée 38 - Serie A
Inter (2-1) Empoli - Journée 38 - Serie A
SPAL (2-3) Milan - Journée 38 - Serie A
Roma (2-1) Parma - Journée 38 - Serie A
Serie A 2018-2019 Résumé Journée 38
Classement
Ligue des Champions
LaLiga Santander
Premier League
Total Africa Cup of Nations
Total CAF Champions League
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe E
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe F
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe G
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe H
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
5
3
1
2
0
6
4
2
5
3
1
2
0
3
2
1
5
3
1
2
0
2
1
1
4
3
1
1
1
7
5
2
4
3
1
1
1
7
5
2
4
3
1
1
1
3
2
1
4
3
1
1
1
3
4
-1
4
3
1
1
1
3
4
-1
4
3
1
1
1
2
3
-1
3
3
1
0
2
2
4
-2
3
3
1
0
2
5
8
-3
2
3
0
2
1
7
8
-1
2
3
0
2
1
2
3
-1
1
3
0
1
2
3
5
-2
1
3
0
1
2
0
5
-5
0
3
0
0
3
1
4
-3
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
4
2
1
1
6
6
0
7
4
2
1
1
4
4
0
7
4
2
1
1
6
7
-1
5
4
1
2
1
7
4
3
5
4
1
2
1
7
6
1
5
4
1
2
1
5
5
0
5
4
1
2
1
6
9
-3
4
4
1
1
2
5
6
-1
4
4
1
1
2
4
6
-2
4
4
1
1
2
3
5
-2
4
4
1
1
2
5
8
-3
3
4
1
0
3
4
6
-2
3
4
1
0
3
6
10
-4
1
4
0
1
3
2
8
-6
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
3
1
0
2
4
4
0
1
3
0
1
2
1
6
-5
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
4
3
1
1
1
4
3
1
0
3
0
0
3
0
4
-4
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
3
1
0
2
3
7
-4
0
3
0
0
3
2
8
-6
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
3
1
0
2
1
2
-1
0
3
0
0
3
1
6
-5
Groupe E
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
2
3
0
2
1
1
2
-1
2
3
0
2
1
1
4
-3
Groupe F
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
3
0
3
0
2
2
0
1
3
0
1
2
0
4
-4
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
6
2
1
3
4
6
-2
7
6
2
1
3
6
10
-4
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
6
6
1
3
2
6
6
0
2
6
0
2
4
3
9
-6
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
10
6
3
1
2
5
9
-4
2
6
0
2
4
4
11
-7
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
8
6
2
2
2
6
9
-3
7
6
2
1
3
9
7
2